Sélectionnez un article
Cinq raisons de mettre à jour son assurance habitation Sept questions au sujet de l’assurance auto Options binaires : attention, toxique! Détecter et sanctionner la fraude pour mieux la prévenir Éviter les ventes pyramidales d’investissements Vieillir à l’abri de la fraude financière Planifier sa retraite : des outils pour s’y investir REER Prenez le temps de réfléchir et évitez les décisions précipitées Connaissez-vous les services d’assistance de l’Autorité des marchés financiers? Les jeunes adultes et l’argent : l’importance de compter sur des bases solides Des vacances cet hiver ? N’oubliez pas votre assurance voyage Options binaires et rendements alléchants : fuyez! Sachez reconnaître les signaux d’une possible fraude Investir par soi-même : ça ne s’improvise pas ! Planifier sa retraite sans oublier l’inflation ! L’aperçu du fonds, un outil éclairant Diversifier son portefeuille : pourquoi, et comment ? Le relevé de placement : un outil essentiel L’ABC des fonds d’investissement Les placements : puis-je y trouver mon intérêt ? Choisir un représentant Bien se connaître avant d’investir Prendre en main sa santé financière Avez-vous besoin d’une assurance invalidité ? Quelle assurance vie choisir ? Les assurances offertes par un prêteur ou un commerçant Six questions au sujet de l’assurance auto Quatre étapes pour choisir votre assurance habitation Prenez des décisions éclairées grâce à l’Autorité Avec l’âge, révisez votre stratégie et redoublez de vigilance Cinq questions pour comprendre l’assurance-dépôts Gardez vos finances en tête pour réaliser vos projets Parlez #argent, #crédit et #épargne avec votre jeune adulte ! Réduire les risques de fraude commence par une vérification


Quatre étapes pour choisir votre assurance habitation

Choisir une assurance habitation est parfois plus compliqué qu’il n’y paraît. Voici quatre étapes essentielles pour vous aider à déterminer la bonne couverture et éviter les ennuis en cas de sinistre. 


Publié le 2016-05-15

1. Évaluez la valeur de vos biens
Faites la liste complète de tout ce que vous possédez et évaluez le coût de remplacement de chaque chose. Conservez cette liste précieusement dans un endroit sécuritaire. Elle vous sera utile si vous deviez faire une réclamation.

Discutez avec votre courtier ou votre agent : il pourra vous guider dans l’évaluation du coût de reconstruction de votre résidence. Un courtier peut offrir les produits de plusieurs assureurs, tandis qu’un agent travaille pour un seul assureur. Demandez si vous bénéficiez du coût de reconstruction garanti. Cette clause prévoit un montant d’assurance supplémentaire au cas où il en coûterait plus cher que prévu pour faire reconstruire votre résidence. 

2. Choisissez le bon type d’assurance
Devriez-vous choisir une couverture de base ou de type tous risques ? « Habituellement, une assurance de base pour une résidence principale ne couvre que le feu, le vol, le vandalisme et quelques autres sinistres spécifiés dans la police d’assurance », explique Valérie Sauvé, analyste en éducation financière à l’Autorité des marchés financiers. 

Elle ajoute : « L’assurance tous risques, quant à elle, couvre tout ce qui pourrait arriver à vos biens, comme le bris accidentel ou la perte. Bien sûr, certaines exclusions demeurent, comme dans toute police d’assurance. »

3. N’oubliez pas l’assurance responsabilité civile
Tous les assureurs offrent une assurance responsabilité civile. Celle-ci vous protège si vous êtes tenu responsable de dommages causés accidentellement aux autres.

Voyagez-vous souvent à l’extérieur du pays ? Avez-vous des enfants ou un chien ? Selon vos besoins, votre courtier ou votre agent pourrait vous proposer d’augmenter le montant de votre couverture.

Les assureurs offrent généralement des montants d’assurance qui varient entre un et cinq millions de dollars. 

4. Ajoutez des protections supplémentaires
Consultez votre courtier ou votre agent pour savoir si tous vos biens sont assurés à leur pleine valeur. Plusieurs limitations peuvent s’appliquer, et vous pourriez avoir besoin de protections supplémentaires.

Informez-le de toute situation particulière : par exemple, avez-vous un bateau, un bureau à domicile, des bijoux de valeur, des œuvres d’art ou des articles de sport haute performance ?

Vérifiez aussi la couverture offerte en cas de dégât d’eau : « En assurance habitation, au moins 50 % des réclamations concernent ce type de dommage, souligne Valérie Sauvé. Il est important de vérifier si votre police vous protège adéquatement. »

D’autres risques doivent aussi faire l’objet d’une protection supplémentaire, comme les tremblements de terre. 

Pour savoir comment choisir votre assurance habitation, consultez la brochure de l’AMF.