Sélectionnez un article
Cinq raisons de mettre à jour son assurance habitation Sept questions au sujet de l’assurance auto Options binaires : attention, toxique! Détecter et sanctionner la fraude pour mieux la prévenir Éviter les ventes pyramidales d’investissements Vieillir à l’abri de la fraude financière Planifier sa retraite : des outils pour s’y investir REER Prenez le temps de réfléchir et évitez les décisions précipitées Connaissez-vous les services d’assistance de l’Autorité des marchés financiers? Les jeunes adultes et l’argent : l’importance de compter sur des bases solides Des vacances cet hiver ? N’oubliez pas votre assurance voyage Options binaires et rendements alléchants : fuyez! Sachez reconnaître les signaux d’une possible fraude Investir par soi-même : ça ne s’improvise pas ! Planifier sa retraite sans oublier l’inflation ! L’aperçu du fonds, un outil éclairant Diversifier son portefeuille : pourquoi, et comment ? Le relevé de placement : un outil essentiel L’ABC des fonds d’investissement Les placements : puis-je y trouver mon intérêt ? Choisir un représentant Bien se connaître avant d’investir Prendre en main sa santé financière Avez-vous besoin d’une assurance invalidité ? Quelle assurance vie choisir ? Les assurances offertes par un prêteur ou un commerçant Six questions au sujet de l’assurance auto Quatre étapes pour choisir votre assurance habitation Prenez des décisions éclairées grâce à l’Autorité Avec l’âge, révisez votre stratégie et redoublez de vigilance Cinq questions pour comprendre l’assurance-dépôts Gardez vos finances en tête pour réaliser vos projets Parlez #argent, #crédit et #épargne avec votre jeune adulte ! Réduire les risques de fraude commence par une vérification


Planifier sa retraite : des outils pour s’y investir

L’adage le dit : le temps, c’est de l’argent. Cela est particulièrement vrai quand on pense aux sommes qui s’accumulent lorsqu’on commence tôt à mettre de l’argent de côté pour sa retraite. En voici une illustration.


Publié le 2017-02-26

Les cas de Sarah et d’Étienne
Sarah commence à investir pour sa retraite à 25 ans en plaçant 2 500 $ par année dans son CELI. Quant à Étienne, il investit 5 000 $ par année dans son CELI, mais à partir de 45 ans. Les deux envisagent de prendre leur retraite à 65 ans. Qui aura accumulé le plus d’argent à terme?

 

Sommes accumulées à la retraite selon le taux de

rendement composé obtenu

 

3 %

4 %

5 %

Sarah, pendant 40 ans

194 158 $

247 066 $

317 099 $

Étienne, pendant 20 ans

138 382 $

154 846 $

173 596 $

Sommes accumulées à la retraite selon le taux de rendement composé obtenu

 

Sarah, pendant 40 ans

Étienne, pendant 20 ans

3%

194 158 $

138 382 $

4%

247 066 $

154 846 $

5%

317 099 $

173 596 $

Sarah accumule ainsi une somme de loin supérieure à celle accumulée par Étienne, et ce, même s’ils ont tous deux investi un total de 100 000 $. On en tire un constat important : quand on commence à investir tôt, on peut atteindre ses objectifs en mettant moins d’argent de côté chaque année que si on s’y était mis plus tard. C’est l’effet du rendement composé par lequel l’investisseur obtient du rendement sur le rendement obtenu.

Malgré tout, investir dans un CELI ou un REER le plus tôt possible n’est pas toujours la meilleure option. Une analyse de sa situation est requise pour le déterminer. Par exemple, il pourrait être plus judicieux de rembourser, de façon concurrente ou prioritaire à vos placements, des dettes à un taux d’intérêt élevé, comme celles qui se cumulent possiblement sur vos cartes de crédit.

Des outils utiles
Les cas de Sarah et d’Étienne vous font réfléchir à la planification financière de votre propre retraite? Le site Web de l’Autorité des marchés financiers met à votre disposition divers outils qui peuvent vous aider à amorcer ou à réviser votre stratégie de planification de la retraite.

Le calculateur Le temps, c’est de l’argent! vous permet d’évaluer le montant que vous pourriez accumuler jusqu’à votre retraite. Et le calculateur Mon plan, je le fais maintenant! vous aidera à évaluer la somme que vous devriez économiser pour atteindre vos objectifs financiers à la retraite.

Enfin, le calculateur Évaluer le coût des frais sur vos placements vous aidera à déterminer l’impact des frais sur les rendements que vous pourriez toucher.

Bien se connaître pour mieux planifier

Une des facettes les plus importantes de la planification de la retraite est la connaissance de soi et du niveau de vie désiré à cette étape de la vie. Il n’est pas toujours évident de se projeter 30 ans dans l’avenir lorsqu’on entre sur le marché du travail et qu’on procède à ses premiers investissements. Le remboursement de dettes d’études, l’achat ou la location d’une voiture, une naissance, l’achat d’une maison ou encore la planification de voyages pourront aussi avoir un impact important sur les sommes qui seront disponibles pour la retraite. Une bonne connaissance de ses besoins et une planification judicieuse pourraient faire la différence entre une situation financière confortable et une situation financière précaire à la retraite.

Également, même si l’analyse de vos besoins à la retraite est précise, il demeure toujours des zones grises. Votre plan peut vous sembler clair, mais serez-vous en mesure de le réaliser? Certains pourraient prévoir occuper un emploi à temps partiel à la retraite afin de bénéficier d’un revenu d’appoint, mais ne plus en avoir le goût ou la capacité une fois cet âge atteint. 

« Sans aucun doute, votre représentant est un partenaire de choix pour vous accompagner dans cette démarche et vous aider à déterminer vos besoins financiers à cette étape clé de votre vie », conclut Camille Beaudoin, directeur de l’éducation financière à l’Autorité.

Pour plus d‘information sur l’investissement, visitez la section Retraite sur le site Web de l’Autorité des marchés financiers.